La Suspension : Suspension Hydrolastic

Le système Hydrolastic est un type de suspension automobile utilisé dans beaucoup de voitures produites par la Société britannique BMC et les sociétés qui lui ont succédé.



Cette suspension équipait les Morris et MG 1.100 d’origine britannique. L’élément élastique est le caoutchouc et, pour cette raison, cette suspension n’a aucun point commun avec les systèmes pneumatique et hydropneumatique qui s’appuient sur l’air.

Comme le montre le schéma de détail, un bloc de caoutchouc travaille à la compression et au cisaillement. Le liquide (eau + antigel) sert à l’amortissement du mouvement : il passe dans des clapets qui le freinent. En reliant ensemble les blocs AV et AR d’un même côté, on supprime le roulis au passage d’un obstacle. Le système n’est pas facile à manipuler "maison", car il doit être ré-pressurisé après une intervention sur le châssis ou les bas de caisse...

Même la soudure du bas de caisse pour réparer des dommages de rouille nécessite que le système soit vidangé. Ainsi, la seule manière de ré-pressuriser était, à l’époque, de payer un mécanicien correctement équipé (souvent appartenant au réseau BMC) ; ce qui rendait les opérations sur ce système assez couteuses.


Automobiles utilisant ce système :

- BMC 1100
- Mini (from 1964 to 1971)
- Austin 1800
- Austin Maxi
- Austin 3-Litre


Rubrique : La Suspension.

8279 lectures - Dernière mise à jour le mardi 15 mai 2007







DANS LA MÊME RUBRIQUE