La Transmission : Différentiel Autobloquant

En examinant le fonctionnement du différentiel, on se rend compte que si une roue se trouve par exemple, dans de la boue ou sur de la neige, elle peut se mettre à tourner « fou », l’autre restant immobile grâce au mouvement relatif des planétaires et des satellites.


Ceci ne fait pas l’affaire de l’automobiliste embourbé dont le véhicule ne peut plus avancer.

Aussi, un dispositif particulier a-t-il été étudié pour permettre aux roues droite et gauche de tourner à des vitesses légèrement différentes tout en pouvant se solidariser au moment où un effort important est demandé alors qu’une roue aurait tendance à patiner.



On voit figuré dons le schéma ci-dessus, le principe de fonctionnement d’un différentiel autobloquant.






Lorsque l’effort qui s’exerce est important, les planétaires par l’action des dents des satellites, ont tendance à être chassés vers l’extérieur et grâce aux disques de friction, ils deviennent peu à peu solidaires du boîtier de différentiel.



Rubrique : La Transmission.

11642 lectures - Dernière mise à jour le vendredi 25 mai 2007







DANS LA MÊME RUBRIQUE